Enquire Now

Vision Engineering fête ses 60 ans en mettant clairement l’accent sur l’avenir

By décembre 6, 2018Actualités

Vision Engineering franchit une étape importante ce mois-ci en célébrant 60 ans  de fabrication  de systèmes d’inspection et  de mesure sans contact. La société privée a été fondée au Royaume-Uni en 1958 par Rob Freeman, un ouvrier qualifié de l’équipe de course Jaguar. Pendant qu’il travaillait chez Jaguar, Rob a mis au point un endoscope permettant d’inspecter les pièces internes du moteur de course sans le démonter. La formation en ingénierie de Rob et sa volonté de concevoir des solutions d’utilisation precises et efficaces constituent la base du succès de Vision Engineering.

Réputé pour l’invention de  Mantis, le premier stéréomicroscope au monde sans oculaire, Vision Engineering détient plusieurs brevets mondiaux de technologie optique utilisée dans ses systèmes de contrôle et de métrologie. Mantis a été lancé il y a près de 25 ans afin de résoudre les problèmes auxquels les opérateurs de microscopes sont confrontés. La conception de Mantis permet aux utilisateurs de conserver une posture ergonomique de vision naturelle lors de l’utilisation d’un microscope, ce qui leur permet d’être plus à l’aise et de travailler plus longtemps sans fatigue du cou ni des yeux. Mantis est utilisé dans le monde entier dans les industries de l’électronique, le domaine medical, de l’emballage, de l’automobile et de l’aérospatiale, ainsi que pour toute application nécessitant une inspection et un reusinage.

Par Mantis, Vision Engineering fut la premiere entreprise à reconnaitre l’importance de l’ergonomie en microscopie. Mantis a considérablement évolué depuis sa conception initiale et Vision Engineering fabrique actuellement la 4ème génération de Mantis. En 1994, la fabrication de Mantis a été delocalisee dans le Connecticut, aux États-Unis, où elle est encore fabriquée aujourd’hui.

La société attribue son succès à l’innovation et au développement de nouvelles technologies pour améliorer la qualité de la fabrication, par l’inspection et la mesure. Mark Curtis,  le directeur général de Vision Engineering, explique:

Des investissements considérables en R & D dans les technologies optiques et numériques se poursuivent avec les récentes avancées technologiques brevetées qui annoncent la prochaine étape de l’innovation et de la pénétration du marché pour Vision Engineering.”

Vision Engineering a parcouru un long chemin, depuis ses modestes débuts en 1958 dans un atelier avec une douzaine d’employés. En juin 2017, un siège mondial de 7 800 m2 a ouvert à Send, Woking, au Royaume-Uni. Vision Engineering emploie maintenant plus de 220 personnes dans le monde.