Enquire Now
AccueilÉtudes de casQualité de la restauration dentaire et confort de l’opérateur améliorés par les prothésistes dentaires

Qualité de la restauration dentaire et confort de l’opérateur améliorés par les prothésistes dentaires

Bynovembre 12, 2018Études de cas

Anthony Laurie de DentAL Excellence Ltd gère un laboratoire dentaire technique en plein cœur de Londres pour fournir des restaurations dentaires exceptionnelles à sa base de clientèle des plus exigeantes. Il a introduit le système Mantis de Vision Engineering pour tous ses prothésistes. La nécessité d’un appareil de grossissement de ce type a été explorée.

Place du marché dentaire

De nombreuses personnalités ont recours à la restauration dentaire pour améliorer leur apparence et ce type de traitement, qui était auparavant réservé à un groupe limité de la population, est de plus en plus populaire. Les restaurations dentaires répondent aussi bien à des besoins cliniques qu’esthétiques et sont aussi utilisées comme traitement suite à des accidents ou des maladies.

Le processus de création de restaurations dentaires s’est développé au cours de ces dernières années suite aux pressions exercées sur la place du marché dentaire et à l’introduction de produits matériels et d’une technologie de fabrication techniquement supérieurs.

L’avènement de nouveaux matériaux a obligé le secteur dentaire du monde entier à revoir l’application des matériaux dans l’art de la restauration dentaire. Ce que l’on voit sur les photos et dans les sourires d’aujourd’hui était auparavant dans l’esprit et dans les mains des prothésistes dentaires. C’est le prothésiste qui détermine la qualité de la restauration qui, à son tour, détermine le sourire, la capacité à mordre et à mâcher.

Tout commence par une consultation du patient au cours de laquelle le dentiste fait une ordonnance pour une reconstruction afin de rétablir le fonctionnement idéal de la mâchoire ou d’améliorer l’aspect esthétique.

Procédé de fabrication d’une restauration dentaire

Le procédé de fabrication d’une restauration dentaire commence par la préparation des dents existantes ou d’implants dans la bouche. Une fois la préparation terminée, le dentiste prend une empreinte des dents et des tissus qui les entourent.

Des restaurations temporaires sont fixées dans la bouche du patient afin de protéger les zones préparées et des empreintes sont prises pour être envoyées au laboratoire dentaire, avec toutes les autres informations pertinentes relatives à la situation clinique du patient.

Même à ce stade précoce, il est crucial que les empreintes soient exemptes de tout défaut. Des modèles en plâtre de la mâchoire supérieure et inférieure sont réalisés à partir des empreintes et sont ensuite articulés afin de représenter la morsure du patient.

Le modèle en plâtre choisi est sectionné à l’emplacement de la restauration et les zones préparées sont retirées et ajustées. C’est alors que les talents artistiques des prothésistes entrent en jeu lors de la fabrication d’une version en cire de la restauration.

La cire est utilisée pour mouler la structure de la restauration qui servira de support pour les surfaces en porcelaine et se connectera aux dents porteuses ou aux implants individuels. Lorsque le prothésiste, le dentiste et le patient sont satisfaits du résultat, la couronne ou le bridge est cimenté ou collé en place de manière permanente.

Certains prothésistes dentaires et dentistes n’ont pas de remords à accepter des restaurations de qualité médiocre et à les poser. Il va sans dire que des couronnes mal ajustées peuvent et ont entraîné un déchaussement des dents, en exposant un liseré gingival de couleur sombre, et des caries.

L’échec clinique de ces restaurations peut ne se manifester que plusieurs mois après la pose et peuvent n’être visibles que par le dentiste.

Les implications d’un mauvais ajustage clinique sont une mauvaise hygiène dentaire, ce qui nécessitera des soins dentaires peu après la pose. La fabrication et la pose de restaurations dentaires de mauvaise qualité peuvent entraîner des problèmes médicaux et leur aspect esthétique ne sera pas satisfaisant.

C’est pour cette raison qu’il est important que la qualité de la restauration soit contrôlée à chaque étape de fabrication afin de garantir un résultat final de haute qualité qui, avec un ajustage clinique de haute qualité, assurera une longue durée de vie et une superbe esthétique.

Tony Laurie décrit sa philosophie :

« Dans tous les cas, mes prothésistes travaillent sous grossissement pour contrôler la fabrication et l’ajustage de nos restaurations.

Nous les contrôlons à chaque étape du procédé. C’est cette attention aux moindres détails et les images grossies de haute qualité de nos systèmes Mantis qui nous permettent de détecter tout problème mineur afin de le corriger dès que possible.

Nous nous assurons d’avoir, à chaque étape du processus, la meilleure restauration possible avec un ajustage correct ».

Les rejets, des erreurs qui coûtent cher

Lorsqu’une restauration a un problème de fabrication, cela peut avoir un effet cumulatif, car les erreurs peuvent s’amplifier à chaque étape du procédé. Travailler avec une restauration qui peut être de qualité clinique inférieure au mieux, ou rejetée dans le pire des cas, est une erreur coûteuse pour l’entreprise.

La Figure 4 montre quatre couronnes jaquettes antérieures en porcelaine, dont trois ont été posées il y a 30 ans. Il va sans dire que des couronnes mal ajustées peuvent et ont entraîné un déchaussement des dents, en exposant un liseré gingival de couleur sombre, et des caries.

La figure 5 montre le même patient avec des couronnes posées récemment. Les gencives ont l’air beaucoup plus saines et le résultat esthétique est excellent.

Tony Laurie le résume en quelques mots :

« Avec chaque prothésiste contrôlant le travail à chaque étape du processus, nous obtenons un produit de haute qualité à la fois en termes de technologie et d’esthétique. La technologie du microscope Mantis® nous ouvre des portes et font la joie de mes prothésistes.

Ils connaissent la différence entre une bonne qualité et une qualité médiocre et, grâce au système Mantis, ils peuvent voir cette différence ».

Contexte de la socité DentAL Excellence

Le laboratoire spécialisé dans la technologie de restauration et d’implants de haute qualité, DentAL Excellence, qui est accompagné d’un site de formation de pointe, fut fondé par Anthony Laurie afin de créer et de fabriquer des restaurations dentaires à l’aide des dernières technologies CAO-FAO, laser, de moulage par induction et numériques. DentAL Excellence fournit également une formation de haut niveau pour l’industrie.